À 15 ans, un skater ukrainien sauve une ville des chars russes grâce à son drone


Par Samantha Ducos, le 21/06/2022 à 16h00

© Pixabay
L’invasion de l’Ukraine par la Russie n’est pas le premier conflit à prouver que la technologie des drones joue un rôle central dans les guerres du XXIe siècle. En revanche, c’est sans doute celui où l’utilisation quasi constante de ces petits appareils, militaires, mais également civils, montre le plus clairement à quel point ils chamboulent le renseignement militaire

La conduite d’un drone est aujourd’hui un loisir à la portée de tous, et cela peut donner naissance à des héros inattendus. C’est ainsi qu’Andrii Pokrasa, un jeune Ukrainien de 15 ans et possesseur de drone, est devenu un pion important dans la propagande et dans la protection des civils dans cette guerre.

Amateur de skate plutôt que héros de guerre, Andrii Pokrasa est désormais célébré dans son pays pour avoir, grâce au petit appareil avec lequel il jouait bien avant l’invasion russe, permis la destruction d’une colonne de blindés russes avançant vers Kiev. La menace se rapprochait, les forces civiles de défense du coin avaient besoin de la situer géographiquement avec précision, afin de permettre aux artilleurs et canonniers d’ajuster leurs tirs. Elles se sont donc naturellement adressées à Andrii Pokrasa, qui ne s’attendait sans doute pas, encore quelques mois plus tôt, à jouer un rôle aussi crucial dans une opération militaire d’une telle importance pour l’avenir de sa nation.

Selon Yurii Kasjanov, chargé des drones dans les forces armées du pays, c’était la seule personne encore dans la région à avoir une telle expérience avec les drones. Même si l’armée ukrainienne avait pu constater la formation de cette colonne de blindée, une des plus importantes depuis le début de la guerre, sur la route de Jytomyr, elle devait pouvoir la localiser pour éviter des dégâts lourds de conséquences. Le jeune Andrii Pokrasa a donc fourni les coordonnées ainsi que des photos aux soldats ukrainiens pour qu’ils puissent éliminer cette menace de grande envergure, notamment en guidant les tirs des artilleurs. Le jeune homme a qualifié la découverte du convoi russe comme très effrayant, mais pourtant crucial. En effet, le convoi russe n’a pu pénétrer dans son village, puis a pu être arrêté à Berezivka, à une quarantaine de kilomètres seulement de Kiev, capitale du pays dans laquelle l’armée russe n’a pas pu pénétrer.



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Coup d’État au Myanmar


Publié le 19/02/2021 à 18h00

Coupure d'électricité à Jersey ?


Publié le 18/05/2021 à 17h00

Que se passe t-il en Afghanistan ?


Publié le 17/08/2021 à 17h35

60 m² pour le nouveau Hummer


Publié le 04/05/2022 à 16h00

Un peu de tequila pour le Pape François


Publié le 27/05/2022 à 23h30

Articles certifiés

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article