Le Doigt du Diable : ce mystérieux champignon aux tentacules


Par Rédaction D., le 20/02/2021 à 17h15

(C) Shutterstock / Eileen Kumpf
Ressemblant à une étoile de mer, ce champignon tentaculaire cache bien son jeu

L’Anthurus d’Archer, ça vous dit quelque chose ? Non ? Si l’on passe à côté sans trop y faire attention, on pourrait se dire que cette étoile de mer n’a rien à faire dans une forêt : quelqu’un l’a sans doute posée là. On pourrait croire également que cet organisme fait partie du décor d’un film de science fiction, tellement il a une apparence bizarre.


Et pourtant, en y regardant de plus près, on s’aperçoit qu’en réalité, ce Clathrus archeri est… un champignon ! Sauf qu’il n’en a pas le style. 4 à 8 tentacules translucides pointus rouges et couverts d’un liquide gélatineux foncé lui ont valu son surnom de Doigts du Diable. Il faut dire qu’à chaque étape de son développement, rien ne laisse entendre qu’il soit un organisme fongique.


Ce champignon commence en effet sa croissance sous terre sous la forme d’un œuf. Celui-ci passe ensuite à la surface mais reste un végétal assez difficile à reconnaître. De diamètre allant de 4 à 6 cm, il est mou et semble simplement posé au sol. Il dissimule en réalité une racine rosâtre, qui servira plus tard de soutien aux branches. Sa couleur transparente blanchâtre nous laisse distinguer à l’intérieur des espèces de demi-cercles rouges baignant dans une matière gélatineuse appelée la gléba. De quoi nourrir l’imagination des plus curieux : une créature extra-terrestre va-t-elle surgir de cette matière inconnue ? L’œuf ne tardera pas à s’ouvrir pour laisser s’échapper ses branches premièrement collées les unes aux autres à leur sommet et soutenues à leur base par un pied rosâtre. Celui-ci est enterré dans la matière organique où il se développe. Les branches se désolidariseront petit à petit pour s’ouvrir et prendre ensuite leur forme d’étoile de mer.


Les tentacules de ce phallacées semblent rayées mais en réalité c’est sa gléba qui lui donne ces tâches. Celle-ci a une forte odeur nauséabonde et contient les spores du champignon. L’odeur attire les mouches qui, après s’être délectées de ce liquide, vont répandre les spores collés à leurs pattes ou à travers leurs excréments. Car ce champignon supérieur se développe assez facilement dans les sols acides, les forêts ouvertes recouvertes de feuillus ou n’importe quelle clairière fraîchement coupée. Il peut également trouver habitation dans le paillis végétal de zones cultivées, voire former des colonies. Et l’exposition au soleil ne lui fait pas peur ! Et pour cause…


L’Anthurus archeri n’est pas originaire d’Europe mais vient des zones plus exotiques d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Il a été découvert en France dans les années 1920 près d’une usine de traitement de laines de mouton d’Australie dans les Vosges. On pense donc que les spores ont été transportées par les moutons. D’où le fait qu’il supporte le soleil ! Si vous vous promenez en forêt, faites-y donc désormais attention : ce champignon à la forme de bonnet de lutin est l’un des plus bizarres au monde. Et nous avons la chance, entre juin et octobre, de pouvoir l’observer en France ! 


Texte rédigé par MR


 


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

DrakouNews Késako ?


Publié le 31/05/2020 à 16h30

Hécatombe chez les pollinisateurs


Publié le 26/06/2020 à 14h45

Ce papillon est un oiseau rare !


Publié le 26/07/2020 à 21h00

Les titans : ces dieux oubliés


Publié le 01/03/2021 à 19h00

La Saint Patrick : késako ?


Publié le 16/03/2021 à 22h40

La titanomachie et l’avènement de Olympiens


Publié le 06/05/2021 à 20h35

Incels, Chads et Stacys : de quoi s'agit-il ?


Publié le 04/09/2021 à 18h45

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article