La légende de Marvelous Marvin Hagler (1954-2021)


Par Richard C., le 14/03/2021 à 21h05

Marvin Hagler on the cover of El Gráfico n° 3364 (CC)
Le boxeur américain Marvin Hagler, champion du monde des poids moyens dans les années 1980, est mort le 13 mars 2021.

La mort de Marvin Hagler nous ramène à l’époque de sa gloire, les années 1980 et ces combats qui nous faisaient nous lever en pleine nuit. La catégorie des poids moyens (entre 69 et 73 kg) avait pris le pas, en termes d’audience, sur la catégorie reine, celle des poids lourds.


Le règne de Marvellous Marvin Hagler s’étend de 1980 à 1987, où il remporte douze victoires, titres en jeu, une longévité très rare dans le milieu. L’Américain était devenu le champion incontesté de sa catégorie en raflant les titres des différentes fédérations qui régissent alors le noble art : WBA, WBC et IBF. Il a remporté 62 victoires sur 67 combats, dont 52 l’ont été par KO, ce qui représente un pourcentage exceptionnel de 78 %.


Mais au-delà des chiffres, Marvellous Marvin Hagler était surtout un style. Un combattant racé, puissant, offensif, qui cherchait le KO d’entrée (et le trouvait souvent). Il a conquis son premier titre le 27 septembre 1980 à Wembley en décrochant le titre unifié WBA-WBC après avoir mis KO au troisième round l’Anglais Alan Minter, tenant du titre, dans une ambiance sulfureuse.


Par la suite, la plupart des combats titres en jeu de Marvin Hagler sont devenus des événements considérables. La boxe n’a pas son pareil pour inventer des « combats du siècle », mais ceux de Marvin Hagler auraient mérité ce qualificatif s’il n’était réservé aux poids lourds. Alors les promoteurs avaient trouvé pour Marvin Hagler un titre aussi ronflant : « The war ».


Le premier épisode de la saga a lieu le 10 novembre 1983 à Las Vegas quand le Panaméen Roberto Duran, l’homme aux mains de pierre, est battu sur décision des juges après 15 rounds d’une haute intensité. La légende de Marvellous Marvin est en marche.


Le 15 avril 1985, Marvin Hagler est opposé à son compatriote Tommy Hearns, alias « The Hitman ». Les deux hommes s’échangent les coups avec violence au point qu’au troisième round, Hagler voit perler du sang sur son front à cause d’une coupure. Craignant alors que l’arbitre le déclare perdant dès la fin de la manche, Hagler décide d’en finir au plus vite et assomme son adversaire.


L’ultime combat de la trilogie a lieu le 6 avril 1987 à Las Vegas contre Sugar Ray Leonard, que l’on croyait à la retraite après une opération à l’œil et qui remonte sur le ring pour affronter la légende. Marvin Hagler trouve face à lui un boxeur très tactique qui évite les coups avec habileté, et ne le frappe que quand il trouve l’ouverture. Hagler, très offensif, continue son travail de sape, mais au bout de quinze rounds très intenses, les juges décident de donner la victoire à son adversaire.


Une décision qui donnera beaucoup de regrets à Marvin Hagler d’autant qu’une revanche ne lui sera jamais accordée. C’est ainsi que le plus grand boxeur de sa génération mit fin à sa carrière.



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Euro 2020 : vers un vainqueur inattendu ?


Publié le 12/06/2021 à 22h40

Euro 2020 : Au soir des premières batailles


Publié le 15/06/2021 à 23h56

Euro 2020 : Entre doutes et certitudes


Publié le 20/06/2021 à 22h40

Euro 2020 : Le ballon roule, le foot revit !


Publié le 01/07/2021 à 21h55

Tokyo 2020 : Trop de sports aux J.O. ?


Publié le 19/07/2021 à 16h00

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article