Euro 2020 : vers un vainqueur inattendu ?


Par Richard C., le 12/06/2021 à 22h40

Image par maxopt de Pixabay
Un tournoi organisé de façon inhabituelle peut-il donner un vainqueur attendu ? N'y a-t-il pas la place pour un outsider venu de nulle part ? Les paris sont ouverts.

La seizième édition du Championnat d’Europe restera quoi qu’il arrive un tournoi exceptionnel. Non pas sur le plan du jeu, du spectacle et des résultats (bien qu’on le souhaite très fort), mais bien sûr le contexte et son organisation.


C’est la première fois que la phase finale de l’Euro se dispute sur toute l’étendue du continent, de Séville à Saint-Pétersbourg, de Glasgow à Bakou, en passant par Munich, Rome, Bucarest, Amsterdam, Copenhague, Budapest, et enfin Londres qui accueillera les demi-finales et la finale.


L’autre particularité de ce tournoi est bien entendu le contexte sanitaire qui a décalé la tenue des rencontres d’un an. Jusqu’alors, le Championnat d’Europe s’est toujours disputé au début de l’été des années bissextiles (et olympiques). Mais la pandémie de Covid-19 et les règles sanitaires qu’elle impose ont contraint l’UEFA, pour la première fois de son histoire, à reporter la tenue de son épreuve et à la faire disputer une année impaire.


Cette crise sanitaire a bouleversé le calendrier footballistique. Depuis dix-huit mois, on a vu des épreuves annulées ou reportées, puis des rencontres disputées dans des stades vides. Les joueurs eux-mêmes ne savent plus trop où ils en sont, entre repos forcé et matchs joués dans un contexte inhabituel, sans véritable période de repos.


Toutes ces inconnues vont inévitablement avoir un impact sur le déroulement de l’Euro 2020 (l’UEFA a souhaité conserver le terme « 2020 » même si le tournoi se joue en 2021). La France, championne du monde, et la Belgique, numéro un au classement FIFA, s’affichent en favoris, tout comme le Portugal, tenant du titre européen, sans oublier les traditionnelles places fortes du foot européen comme l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre et les Pays-Bas.


Mais le contexte rend le tournoi beaucoup plus ouvert et nous sommes prêts à mettre une petite pièce sure… un vainqueur inattendu. Après tout, le Championnat d’Europe n’a jamais été avare en surprises : on se souvient de la Grèce en 2004, le Danemark en 1992 ou la Tchécoslovaquie en 1976, des champions d’Europe que personne n’avait vus venir.


Alors qui pour 2020 ? Le choix est assez large : la République tchèque, l’Ukraine, la Suisse, le Danemark, la Croatie, le Pays de Galles, la Suède, la Pologne, l’Autriche, la Turquie, la Russie, la Finlande, la Hongrie, l’Écosse, la Macédoine du Nord… Faites vos jeux. Nous, on a notre petite idée…



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Euro 2020 : Au soir des premières batailles


Publié le 15/06/2021 à 23h56

Euro 2020 : Entre doutes et certitudes


Publié le 20/06/2021 à 22h40

Euro 2020 : Le ballon roule, le foot revit !


Publié le 01/07/2021 à 21h55

Tokyo 2020 : Trop de sports aux J.O. ?


Publié le 19/07/2021 à 16h00

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article