Euro 2020 : Au soir des premières batailles


Par Richard C., le 15/06/2021 à 23h56

Le stade Allianz Arena de Munich
Toutes les équipe de l'Euro ont disputé leur premier match. Les favoris ont-ils assuré ? Y-a-t-il eu des surprises ? Qu'est-ce qui a marqué les esprits ?

Toutes les équipes de l’Euro ont disputé leur première rencontre. C’est généralement à cet instant que la presse sportive, selon la formule consacrée, « tire les premiers enseignements » du tournoi, même s’il s’agit d’un abus de langage. Une rencontre de football ne donne en effet jamais d’enseignements de quoi que ce soit, sinon de son déroulement propre. Ce que l’histoire du football a enseigné, par contre, c’est bien que le premier match d’une grande épreuve ne signifie pas toujours grand-chose. Un bon résultat permet d’acquérir des points et de la confiance, mais ne donne pas l’assurance de remporter le tournoi. Ni même passer le premier tour.


Les favoris ont-ils justifié leur statut ?


En dominant nettement la Turquie (3-0) lors de la rencontre d’ouverture à Rome, l’Italie a clairement réussi son entrée, tout comme la Belgique le lendemain à Moscou, qui s’impose sur le même score face à la Russie. Le Portugal a obtenu un résultat identique à Budapest face à la Hongrie, mais il a mis plus de temps à se dessiner. 


Les Pays-Bas, face à l’Ukraine à Amsterdam, auraient dû rendre une copie similaire, mais après avoir mené de deux buts à l’heure de jeu, les Bataves ont encaissé deux buts en moins de cinq minutes. Ils ont rattrapé le coup dans les derniers instants, mais ne s’imposent finalement que 3-2. L’Angleterre ne l’a emporté que d’un petit but (1-0), mais elle avait face à elle une équipe vice-championne du monde, la Croatie. L’Espagne n’a pas su battre la Suède (0-0) à Séville et débute donc par une contre-performance, tout comme l’Allemagne, perdante (1-0) du choc de cette première journée face à un autre favori, la France.


Il y a-t-il eu des surprises ?


On attendait avec curiosité les performances de la Macédoine du Nord, considérée comme le petit poucet du tournoi. À Bucarest, les Macédoniens ont tenu tête une mi-temps face à l’Autriche avant de céder en deuxième période (3-1). L’autre néophyte, la Finlande, a réalisé une grosse performance en disposant du Danemark (1-0) à Copenhague. Mais cette rencontre a été marquée par l’accident du joueur danois Christian Eriksen, victime d’un malaise cardiaque en fin de première mi-temps. Le jeu a repris après plus d’une heure avec des joueurs en état de choc, ce qui a fait passer le résultat au second plan. La victoire de la Slovaquie, qui participe à son deuxième Euro, face à la Pologne (2-1), constitue également une surprise.


Qu’est-ce qui a marqué les esprits ?


 > L’accident cardiaque du joueur danois Christian Eriksen, dont les nouvelles ont rapidement été rassurantes, mais qui n’a pas manqué de rappeler combien l’organisme des sportifs de haut niveau est souvent sursollicité.


 > Le genou à terre des joueurs de plusieurs équipes (notamment l’Angleterre, la Belgique, la France) qui ont décidé d’apporter leur soutien au mouvement « Black Lives Matter », et ce malgré des sifflets émanant des tribunes et des réseaux sociaux.


 > Le maillot de l’Ukraine qui a fait grincer quelques dents, car orné de slogans politiques et d’une carte du pays incluant la Crimée, que la Russie estime sous son contrôle. Une polémique qui fait redouter une éventuelle rencontre entre les deux nations.


 > Le but extraordinaire du Tchèque Patrik Schick à Glasgow, qui tire du milieu du terrain pour lober le gardien écossais sur une contre-attaque. Le plus beau but du tournoi, pour l’instant.


 > Les statistiques de Cristiano Ronaldo qui n’en finit pas de repousser les limites. Son doublé face à la Hongrie lui permet de dépasser le record de buts inscrits en championnat d’Europe (11), alors détenu par Michel Platini (9). Le Portugais est le premier homme à disputer cinq Euros consécutifs (2004-2020) et à avoir marqué à chacune des éditions.


Déjà arrive la deuxième fournée de rencontres de l’Euro. Quels vainqueurs du premier jour vont confirmer ? Quels battus vont se rattraper ? Quelles équipes vont définitivement couler ? Réponses dans quelques jours.



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Euro 2020 : vers un vainqueur inattendu ?


Publié le 12/06/2021 à 22h40

Euro 2020 : Entre doutes et certitudes


Publié le 20/06/2021 à 22h40

Euro 2020 : Le ballon roule, le foot revit !


Publié le 01/07/2021 à 21h55

Tokyo 2020 : Trop de sports aux J.O. ?


Publié le 19/07/2021 à 16h00

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article