Tchernobyl : le retour ?


Par Samantha D., le 18/05/2021 à 17h15

Il y a 35 ans, l’explosion de Tchernobyl laissait place à la plus grande catastrophe atomique. Et aujourd’hui encore, cela ne semble pas fini…

Depuis la catastrophe, de nombreux scientifiques sont chargés de veiller à la sécurité du site. Et depuis peu, le réacteur n° 4 de la centrale nucléaire V. I. Lénine a accru leur inquiétude. N’ayant pas accès à une salle, appelée 305/2, il est indispensable de poursuivre la surveillance. L’équipe de scientifiques a notamment constaté une augmentation lente de l’émission de neutrons. Cette croissance ininterrompue pourrait causer de graves dégâts si elle ne s’arrête pas d’elle-même. C’est pourquoi les chercheurs tentent de déterminer si une intervention humaine sera nécessaire.


Plusieurs scientifiques décrivent cet événement comme une « braise de barbecue », en évoquant que nous ne sommes pas à l’abri d’un nouvel accident. Bien que depuis 2006, l’arche de Tchernobyl a été mise en place, les scientifiques restent en alerte. Cette solution a pour but de contenir les réactions de fissions et les émissions de neutrons par un mécanisme de diffusion de gadolinium, un isotope faisant partie des « poisons à neutrons ». Malheureusement, cette arche ne peut atteindre la fameuse salle 305/2 puisqu’elle est elle-même prise dans le béton.


Les chercheurs craignent une émission exponentielle des neutrons qui pourraient dégrader ce système de protection et de surveillance même si un nuage continental comme en 1986 est à exclure des hypothèses. La meilleure solution à envisager reste la création d’un robot pouvant résister à ces conditions pour creuser le béton et installer de meilleurs systèmes de contrôle et de résistance dans la salle 305/2.



Commentaires

C'est flippant. Tôt ou tard ca va finir par céder... Le nucléaire est la pire invention de l'être humain.
Par Jocelyn G., le 18/05/2021 à 18h19

Laisser un commentaire


Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article