Les métiers de doublage en voie de disparition au profit de l’IA


Par Samantha D., le 19/11/2021 à 18h10

Même si 70% des français et 59% des Américains préfèrent visionner les films et séries dans leur langue maternelle, les voix de doublage voient leur avenir en chute libre. L’arrivée de l’intelligence artificielle au premier rang des technologies dans bien des domaines pourrait leur piquer leur job !

Des algorithmes sont ainsi créés et utilisés par de nouvelles entreprises en vue de créer des voix synthétiques, capables de reproduire la voix de l’acteur original en version étrangère. L’IA serait également capable de retranscrire des pleurs, des cris, des rires, ou encore les voix d’acteurs décédés ou ajouter des dialogues postproduction. Et tout ça sans que le spectateur s’en rende compte !

Le premier film à bénéficier de cette technologie est « Every time I die » sorti en 2019 aux USA. Pour sa sortie en Amérique du Sud, la startup israélienne Deephub entend bien faire parler les acteurs américains en espagnol et en portugais pour le public sud-américain. La petite société a enregistré cinq minutes de répliques de chaque acteur anglophone, pour ensuite créer de toutes pièces des dialogues en langue étrangère.

Mais un autre exemple probant vient de la série « The Mandalorian », lorsque Luke Skywalker apparaît comme jeune jedi. Sa voix a pu être modifiée avec des extraits de l’acteur quand il était âgé de 40 ans. C’est l’entreprise Respeecher basée à Kiev qui a réalisé cette prouesse avec comme sources de vieilles séquences sonores de la trilogie originale « Star Wars, » une ancienne émission de radio et un livre audio de cette période lut par l’acteur Mark Hamill.

Alors cette technologie qui tend à aller toujours plus loin dans le milieu des jeux vidéos, de la publicité ou encore dans les dessins animés, pourrait effacer à terme tout job de doublage de voix. Mais les comédiens professionnels se liguent contre cette technologie qui déforme leur voix, parfois à leur insu. Certains procès sont déjà lancés pour trafic de voix sans consentement et le milieu craint également les « deep fakes », avec des discours complètement absurdes, mais prononcés par la voix d’acteurs connus.

Alors humain ou IA ?



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Gloire aux 4 seuls films de la saga Alien


Publié le 28/05/2021 à 19h45

SCREAM vous fera frissoner en 2022


Publié le 18/10/2021 à 18h30

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article