Le coronavirus aussi une MST ?


Par Laurent D., le 31/05/2020 à 17h15

(C) Pixabay
Depuis que ce virus a conquis le monde, on ne cesse d’entendre un peu tout et son contraire… Parce qu’il est certain que nos super-cerveaux ne savent plus où donner de la tête.

Les personnes âgées sont les plus à risque qu’ils disaient. Même ça, quand on n’y réfléchit un moment, franchement nos doyens sont vraiment réduits à néant. Beaucoup d’entre-eux ont permis ce que nous connaissons aujourd’hui. C’est facile de faire « cette conclusion » sous prétexte que nos doyens ont fait leur vie. Non, il y a encore un paquet de séniors prêts à vivre. Il est vrai que les plus âgés oui sont plus exposés, mais les adultes et enfants aussi, même si d’après certains experts nos rejetons sont moins sujets à développer les formes graves du virus et d’être asymptomatiques.


Malheureusement, il y a des exceptions. En tête l’annonce du décès tragique d’une jeune fille de 12 ans. Par ailleurs le prédécesseur de Yves Van Lathem — Emmanuel André — n’avait pas su contenir ses émotions.


Puis, il y a eu des avis mitigés sur l’utilité de porter un masque. Ce jour il est plus qu’indispensable, recommandé et obligatoire notamment lorsque vous prenez les transports en commun. S’ajoute à cela le respect des distanciations sociales (1m50). On ne compte plus également les nombreuses théories complotistes qui ont le vent en poupe et les études sur ce mystérieux virus n’en finissent plus.


Un virus sexuellement transmissible ?


De quoi rajouter de l’huile sur le feu… En effet, la Chine a réalisé une nouvelle étude parue dans le  Journal of American Medical Association, qui indique avoir étudié 38 patients ayant le virus ou en état de rémission. Des échantillons de spermes ont été analysés, et il s’avère que dans certains cas, le virus s’y trouvait. Soit un taux de 16 %. Mais ces résultats sont à prendre avec des pincettes. Car la quantité analysée reste particulièrement faible pour confirmer que le coronavirus est transmissible en ayant des rapports.


De plus, ce même type d’étude a été mené parallèlement aux États-Unis. Les conclusions émises contredisent la présence du virus dans le sperme des patients contaminés.


Donc, jusqu’à preuve du contraire, le covid n’est pas reconnu comme tel. À ce jour en tout cas… Que va-t-on encore nous sortir ?


Cet article est également disponible en format podcast

Source : Moustique




Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Bientôt du tourisme spatial ?


Publié le 01/06/2020 à 23h54

La prudence reste de mise face au coronavirus


Publié le 06/01/2021 à 17h40

Les réseaux sociaux font taire Donald Trump


Publié le 07/01/2021 à 22h15

Sidaction 2021 : La campagne démarre


Publié le 26/03/2021 à 23h00

Bruxelles : Le musée du Chat s’ouvrira-t-il ?


Publié le 06/05/2021 à 15h55

Un humain attaqué par un drone autonome


Publié le 12/06/2021 à 21h30

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article