Pression sur le déstockage de bières à Lille


Par Samantha D., le 15/04/2021 à 22h25

À cause de la pandémie mondiale, les restaurateurs et bistrotiers ont toujours le rideau fermé dans la plupart des pays européens. Et Lille n’échappe pas à la réglementation sévère.

C’est pourquoi plusieurs responsables de bars lillois, engagés sous le collectif « Sauvons la bière », avaient décidé de liquider leur stock dormant de fûts en click and collect le week-end du 10 et 11 avril. Les fans de bière pouvaient donc réserver des bouteilles consignées et fermées à aller récupérer à l’entrée du bar choisi.


Mais le gouvernement français n’a pas apprécié cette initiative. Dès le vendredi soir, la préfecture avait publié un communiqué de presse spécifiant que la vente d’alcool à emporter demeurait interdite si elle n’était pas accompagnée de repas. À l’ouverture des bars, les forces de l’ordre se sont rendues sur place pour tenter d’arrêter les ventes et de fermer les établissements. 


Certains établissements ont alors joué le jeu en proposant des petits encas pour compléter la vente du breuvage, mais d’autres ont vu leurs portes être fermées à peine ouvertes. Les bistrotiers déçus de ce qu’ils qualifient d’acharnement souhaitent réitérer l’expérience pour ne pas laisser pourrir les fûts, ne sachant pas réellement lorsqu’ils pourront réouvrir. Ils dénoncent également une injustice à côté des supermarchés et supérettes qui commercialisent de l’alcool.


Alors à quand une bonne bière ?



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Covid-19 : Le Brésil se meurt


Publié le 04/03/2021 à 22h45

Un extra de 6 000 dollars pour un test PCR ?


Publié le 04/09/2021 à 19h20

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article