Comment les algues sont-elles passées aux plantes terrestres ?


Par Christophe L., le 24/09/2021 à 18h30

Shutterstock / Ethan Daniels
Les connaissances se sont limitées jusque-là à identifier les algues comme étant des ancêtres marines lointaines des plantes terrestres laissant, ainsi planer le mystère sur les détails. Une nouvelle découverte permet de comprendre beaucoup plus ce qui s'est passé.

Des paléobotanistes ont vraisemblablement découvert les traces de végétaux terrestres qui datent de 420 millions d’années. Les études ont révélé qu’à cette période, les végétaux se situaient encore sous l’eau et se présentaient exclusivement sous la forme d’algues. Une récente étude ayant porté sur l’assemblage de spores fossiles anciennes a permis d’expliquer l’évolution des algues dans le temps. Ladite étude a été menée par des chercheurs américains et australiens qui ont découvert les plus vieilles traces de plantes terrestres et des spores dont l’examen a érévélé des caractéristiques exigües entre des végétaux non aquatiques et des algues. 


Le regard d’Anne-Laure Decombeix sur cette découverte


« Cela fait très longtemps qu’on pense que les plantes terrestres ont évolué à partir d’algues, notamment un type d’algues vertes, les charophytes, qui sont des algues qu’on trouve surtout en eau douce et qui partagent plus de caractères avec les végétaux terrestres que toutes les autres algues »,


A expliqué Anne-Laure Decombeix, Paléobotaniste au CNRS à Montpellier. Aussi, a-t-elle renchéri que « pour déterminer cet âge, on utilise des horloges moléculaires, qui estiment la vitesse de mutation des gènes. Par exemple, si vous avez deux plantes et que celles-ci comportent quatorze différences dues à des mutations, on évalue le temps qu’il a fallu depuis l’ancêtre commun de ces deux végétaux pour que ces quatorze mutations s’accumulent. Cela permet de remonter à la date de séparation de ces deux groupes de plantes ».


Il convient de souligner qu’il y a un intérêt certain à étudier l’origine des plantes terrestres. Les résultats d’une telle étude devraient, en partie permettre de modéliser l’évolution des conditions environnementales à la surface de la Terre pendant les temps géologiques.



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article