Comment les bébés animaux communiquent-ils ?


Par Christophe L., le 15/11/2021 à 21h00

© Shutterstock / dioch
Jusqu'à une période récente, nous savons peu de choses sur la façon dont les petits animaux parviennent à communiquer avec leurs parents. Les résultats de récentes recherches d'un bio acousticien français ont permis de mieux comprendre ce sujet.

Nicolas Mathevon, Professeur à l’Université Jean-Monnet de Saint-Étienne (Loire) et Fondateur d’une équipe de bioacoustiques a étudié le mode de communication des bébés animaux, notamment des reptiles et plus particulièrement des crocodiles. « Ils sont les seuls reptiles à s’occuper de leurs jeunes, et qui dit soins parentaux dits forcément communication » justifie le chercheur qui travaille depuis une trentaine d’années sur la communication des animaux.


Dans son étude, le chercheur a étudié des cris de bébés humains pour vérifier la réaction de crocodiliennes (femelles de crocodiles). Il en a déduit que celles-ci sont sensibles aux cris de bébés humains, notamment les signaux de détresse. « Les modulations des pleurs, leurs rapides montées dans l’aigu, leurs côtés rugueux évoquent les cris de leurs propres enfants ! », a expliqué l’auteur de l’étude.


Cette expérience qui sera bientôt publiée aura permis à l’auteur de mesurer la capacité de ces reptiles à comprendre le langage codé d’une espèce aussi évoluée que la race humaine. Avant cette expérience, le chercheur avait déjà soumis des mères caïmans à lunettes vénézuéliennes à la même expérience avec les cris des bébés caïmans noirs du Mississippi et des crocodiles du Nil. Curieusement, il a été constaté le même comportement chez ces reptiles qui n’avaient, pourtant, jamais fréquenté les milieux d’origine de ces bébés caïmans et dont les cris étaient très diversifiés. 


« Il arrive que des espèces partagent des manières communes de coder la même information, note Nicolas Mathevon. Poisson, oiseau, insecte, mammifère… chaque animal a son univers linguistique, témoignant d’interactions sociales précises. Mais certaines productions sonores ont une résonance quasi universelle, quand d’autres ne peuvent être comprises que par une espèce, voire par un parent. », a considéré le chercheur.


Les résultats obtenus par le chercheur sont très encourageants.



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Comment les chimpanzés se reconnaissent-ils ?


Publié le 18/03/2021 à 20h15

Les poils tueurs des chenilles processionnaires


Publié le 23/03/2021 à 21h30

Botswana : mauvaises saisons pour les éléphants


Publié le 20/05/2021 à 23h30

Comment vivent les girafes ?


Publié le 17/08/2021 à 16h20

Des Américains veulent ressusciter les mammouths


Publié le 24/09/2021 à 19h00

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article