USA : 30 000 dollars d'amende écopés par un couple qui a jeté les pornos de leur fils


Par Christophe L., le 31/08/2021 à 21h39

Shutterstock / Marine's
Le magistrat a jugé que le plaignant avait le droit de détenir, (vivant chez ses parents ou non) des biens dont la nature ne leur plaisait point et que ceux-ci n'avaient nullement le droit de les détruire.

Les parents de David Werking sont condamnés à lui verser l’équivalent de 25 000 euros à titre de dommages et intérêts pour avoir jeté la collection de revues pornographiques de leurs fils âgé de 43 ans. Divorcé, le plaignant était retourné vivre au domicile de ses parents à Grand Haven, une ville située dans l’État du Michigan.


Après un séjour de 10 mois auprès de ses parents, il déménageait dans l’État d’Indiana lorsqu’il constata la disparition de certains de ses cartons. Assignés en justice, les parents du plaignant n’ont pas nié avoir détruit les affaires de David. Pire encore, ils ont estimé que tant que leur fils revivait au domicile familial, ils détenaient le droit de détruire ses affaires dont, eux ne voulaient guère.


Le juge qui leur a refusé ce droit et les a condamne à verser des dommages et intérêts d’une valeur de 30 441 dollars ajoutée à l’équivalent de 12 300 euros à titre de frais pour l’avocat de David. 



Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Un appartement peut bien en cacher un autre


Publié le 09/03/2021 à 22h45

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article