Plus de 10.000 visons d’élevage abattus aux Pays-Bas


Par Laurent D., le 06/06/2020 à 22h35

(C) Shutterstock / Julija Lahova
Les élevages concernés recevront une compensation financière.

Encore un animal qui est peut-être accusé à tort de transmettre la covid-19 aux humains. Ce virus a, il faut le reconnaître, de nombreuses zones d’ombres sur sa véritable origine. Pendant ce temps, les animaux paient les pots cassés de la pandémie. Aux Pays-Bas, les autorités ont ordonné l’abattage d’au moins 10.000 visons d’élevages après des suspicions de contaminations dans un élevage où se trouvent les mustélidés. En effet, deux employés auraient été infectés. Dans le doute, les autorités néerlandaises ont procédé ce vendredi 5 juin, à un nettoyage massif de plusieurs élevages au sud des Pays-Bas afin d’éviter que le virus ne se propage davantage. 


Le gouvernement le conçoit, cela a été une décision difficile à prendre. Les ministres mettront donc en place une compensation financière pour les éleveurs concernés. De son côté, le Comité de bien-être des animaux a veillé à ce que les visons soient abattus de manière responsable. 


Depuis ces probables contaminations, le gouvernement néerlandais a donc décidé d’interdire le transport de ces petits mammifères et exige que les élevages de visons soient soumis à un dépistage obligatoire. 


Source : Le Point


 


 

 


 


 


 


 


 


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.


Soyez le premier à en laisser un !


Laisser un commentaire


Suggestions de la rédac'

Le coronavirus aussi une MST ?


Publié le 31/05/2020 à 17h15

Bientôt du tourisme spatial ?


Publié le 01/06/2020 à 23h54

La prudence reste de mise face au coronavirus


Publié le 06/01/2021 à 17h40

Les réseaux sociaux font taire Donald Trump


Publié le 07/01/2021 à 22h15

Sidaction 2021 : La campagne démarre


Publié le 26/03/2021 à 23h00

Bruxelles : Le musée du Chat s’ouvrira-t-il ?


Publié le 06/05/2021 à 15h55

Un humain attaqué par un drone autonome


Publié le 12/06/2021 à 21h30

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.


Publicité

Fermer
Laisser un commentaire

Tous les champs sont requis.









Fermer
Alertez-nous










Fermer
Recherchez un article